ATTENTION - CLIQUEZ ICI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
ATTENTION - CLIQUEZ ICI


 
AccueilAccueil  WELCOME!WELCOME!  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Remise de 1000 € sur le ...
Voir le deal
1999 €

 

 (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS.

Aller en bas 
AuteurMessage
Nouchka G. Vanna Syl


    the death behind pure blue eyes. be careful about him.

the death behind pure blue eyes. be careful about him.
Nouchka G. Vanna Syl

Points de Maison : : 0/100
Messages : 6

(v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Empty
MessageSujet: (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS.   (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Icon_minitimeDim 9 Aoû - 16:42

(v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Gasp1_005


OO1. Si quelqu’un sait ton nom, il a une arme contre toi.


    (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. 23w45c9
    NOM : Vanna Syl. La famille des Longs Cils, c'est eux.
    PRENOM(S) : Nouchka, sans aucune signification particulière. Gregoriska, le nom de son grand-père.
    AGE : Vingt-deux ans.
    ORIGINE(S) : Purement russes. Né à St-Pétersbourg, il est vite retourné en Sibérie où se situe le manoir familial.
    PROFESSION : Auror. Ca en a surpris plus d'un, surtout que les Aînés désiraient particulièrement que Nouchka reprenne le métier de Chasseur, celui-ci ayant toujours montré des dispositions phénoménales à traquer les créatures.
    ETAT CIVIL : Célibataire. Mais n'allez pas croire que c'est un saint ... Il sait bien profiter.



OO2. L'histoire nous façonne, les souvenirs nous construisent.


    i'm going uuuuuuuunder.


OO3. Nous avons les moyens de vous faire parler.


    Quelle forme prend votre Epouvantard ? Ca dépend, mais le plus souvent, il représente une Misha mourante ou définitivement fâchée contre lui.
    Que verriez-vous dans le Miroir du Risèd ?
    Où transplaneriez-vous si vous en aviez la possibilité ? Au milieu de la Forêt Interdite. Un endroit qui lui avait fait une très forte impression.
    Quelle forme prend votre Patronus ? C'est une petite hermine argentée qui apparaît.
    Quel est votre sortilège favori ? L'Animagus.
    Quel est celui qui vous terrifie le plus ? Doloris. Pour l'avoir subi une fois, Nouchka sait ce qu'il en est.
    Qu’avez-vous ressenti en entrant à Poudlard ? L'impression de recevoir un immense terrain de jeux.
    Quelle forme de magie vous attire le plus ? La métamorphose.
    Appréciez-vous la discipline ? Réfractaire à toutes sortes d'ordres.
    Quelle est la pureté de votre sang ? Pur depuis des siècles, mais à force de l'avoir mélangé aux sangs des autres, Nouchka finirait par douter de sa soi-disant pureté.


OO4. Vous ! Oui, vous !


    PSEUDONYME, PRENOM : Bee.
    AGE : 16 ans.
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? QU’EN PENSEZ-VOUS ? Je veux d'abord mon avocat avant de répondre à cette question.
    LE MOT DE LA FIN ? (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. 838767


Dernière édition par Nouchka G. Vanna Syl le Mar 1 Sep - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nouchka G. Vanna Syl


    the death behind pure blue eyes. be careful about him.

the death behind pure blue eyes. be careful about him.
Nouchka G. Vanna Syl

Points de Maison : : 0/100
Messages : 6

(v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Empty
MessageSujet: Re: (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS.   (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Icon_minitimeLun 10 Aoû - 16:41



(v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. S111


ANDREÏ VANNA SYL - Je ne dirais pas que Nouchka m'a déçu. Mais comme il était mon seul fils, j'aurais aimé qu'il devienne un Chasseur. Il aurait pu entrer, sans vanter mon fils, dans la légende. Il avait une capacité phénoménale à se mettre à la place de celui qu'il traquait pour mieux l'attraper. Un véritable prédateur.
Mais il tenait de sa mère, aussi. Il n'était pas complètement sanguinaire. Il était une sorte d'outsider. J'ai fait des erreurs avec lui. Mais je n'ai jamais connu le définition de la nuance. J'aurais peut-être dû l'écouter d'avantage ... Il a des choses à dire ...
      Nouchka Vanna Syl ; analyse d'un rénégat.


    « Misha,

    Je suis revenu.
    Ton frère qui t'aime, Nouchka. »


    C'était la première chose qu'il avait faite en revenant en Angleterre. Passer à la poste magique et envoyer ce mot à Misha. Il avait récemment acheter un téléphone portable, mais avait encore du mal avec les touches. Il préférait s'en tenir au bon vieux hibou. Puis il avait transplané chez lui, en plein coeur du Londres magique. Revenir ici lui faisait une étrange impression, pas désagréable. Tout était tellement calme. Les vies calmes et occidentales des peuples privilégiés ... C'est ça que nous combattons ! Prêt à mourir ? C'est toi qui va mourir. Amen. Nouchka se passa la main sur le visage. Il était épuisé. Les sept heures de vol, l'agitation de l'aéroport ... Il ne voulait qu'une chose, s'écrouler dans son canapé et dormir douze heures d'affilée. Il passa d'abord dans sa salle de bain, se passer de l'eau sur le visage. Quand il releva la tête, il s'observa dans la glace. Il avait l'air fatigué, c'était certain. Ses yeux bleu saphir passaient du terne au brillant et ses cheveux noirs tombaient en mèches éparses sur son front pâle. Soleil du Nord, c'est comme ça qu'on va t'appeler ... Tu brilles mais tu es froid, étranger. Froid comme la pierre au plus froid de la nuit. Conneries. T'as surtout une sale tête, mon pauvre Nouchka. Il tourna la tête vers sa fenêtre, allant l'ouvrir pour aérer l'appartement qui trop longtemps avait été fermé. Deux mois ... Il y était resté deux mois. Il pensait avoir connu l'enfer en Sibérie, mais c'était bien pire là-bas. Il ferma les yeux. Les souvenirs sont mauvais. Rouvrant les yeux, penché à sa fenêtre, il avait le regard dans le vague, quand un mouvement capta son attention. La fenêtre en face de la sienne était ouverte, et une jeune femme s'affairait à se coiffer et se maquiller. Elle était très jolie. De longs cheveux noirs, un teint mat. Elle portait un peignoir blanc – elle devait sans doute sortir de la douche. Nouchka constata brusquement qu'il avait les lèvres sèches. Il aurait aimé sentir son parfum. Pourquoi ne l'avait-il pas remarqué avant ...

    Des coups contre sa porte le sortirent de sa rêverie. Il jeta un dernier regard à la belle apparition qui venait d'illuminer sa journée et alla ouvrir à contrecœur. A sa grande surprise, c'était Illiana. La petite blonde se jeta au coup de Nouchka qui faillit vaciller. Il sentit qu'elle pleurait. Illiana avait toujours été un peu trop émotive pour une Vanna Syl.

    « Illiana ... Comment as-tu su que j'étais rentré ? »
    « J'étais chez Misha. Elle n'était pas là, c'est moi qui ait reçu le hibou. Tu m'as manqué ! Pourquoi t'as pas envoyé de lettre ? Tu vas bien ? Il t'es arrivé quelque chose en Afrique ? Et c'est quoi la cicatrice sur ta joue ? »

    Le flot de paroles vrilla le crâne de Nouchka, qui poussa sa sœur dans le salon. Elle s'assit sur le canapé, posant ses yeux pâles sur la silhouette sombre de Nouchka. Elle avait toujours admiré les jumeaux. Ils la terrifiaient, aussi. Ils étaient tellement ... semblables. Tellement sur la même longueur d'ondes. Elle savait que jamais elle ne serait aussi proche de Nouchka qu'il l'était avec Misha. Il s'assit en face d'elle, la contemplant de son regard bleu glacé. Aussitôt, Illiana sut qu'il lisait dans son âme. Mais elle avait tellement de questions qui lui brûlaient les lèvres qu'elle ne put rester silencieuse.

    « Est-ce que tout va bien ? »
    « Je suis en vie, non ? Ecoute, je vais très bien, Illiana. Tu devrais cesser de tout le temps t'en faire. »
    « Je ne peux pas m'en empêcher ! Misha et toi ... Vous êtes incontrôlables. » Sa voix était faible, brisée.
    « Ca, ce n'est pas ton affaire, Illi. »
    « Je sais bien ... Rien n'est jamais mon affaire avec vous. »
    « Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Je suis revenu, c'est ce que vous vouliez. »
    « Tu aurais pu au moins écrire. »
    « Je n'en avais pas la possibilité. »
    « Tu ne diras jamais ce qui s'est passé là-bas ? »
    « Pas à toi. Tu es trop jeune, conserve ton innocence. »
    « Mais ... »
    « Cesse un peu d'importuner ton frère, Illiana. Et retourne chez moi. »

    Elle était finalement venue. Nouchka se leva aussitôt pour se retrouver face à son double féminin. Misha. Illiana prit son manteau et se leva pour disparaître en claquant la porte. Elle pleurait sûrement, mais Nouchka ne voyait que Misha en cet instant. Ils n'avaient pas besoin de mots pour se dire combien c'était bon de se revoir. Il la serra dans ses bras, respirant le parfum qui lui rappelait leur enfance. Il sentit qu'elle tremblait légèrement entre ses bras. Avec tendresse, il lui caressa les cheveux et murmura :

    « Ne t'en fais pas. Je suis là, maintenant. »
    « Oui. Tu es revenu. » répondit-elle d'une voix étouffée.

    Plus jamais il ne partirait.



PNJ'S ; Nathanaël et Samaël de Nod.



    « Nathanaël et Samaël de Nod sont recherchés morts ou vifs dans les états suivants (...) ATTENTION. Ils sont extrêmement dangereux, violents et particulièrement agressifs. Récompense : un million de zlotys magiques. »

    « Quand on vaut un million de zlotys, qu'est-ce qu'on est, Nath ? »
    « Populaires, Sam. »

    Nathanaël et Samaël de Nod sont frères et soeurs. Nécromants, ils sont originaires d'un village en Roumanie, Emeth, qui signifie Vérité en hébreu. Nath' est l'un des Nécromants les plus redoutés, si ce n'est le plus redouté. Un vrai barjo, rongé de toutes parts par la maladie du nécromant, mais ô combien réfléchi s'il le veut. De lui, on ne sait rien. Sa plus fidèle compagne est sa soeur, Samaël de Nod. Elle est mariée à un Alchimiste de renom, Abaddon Van Hellsing avec qui elle a eu un fils, Salomon.


Dernière édition par Nouchka G. Vanna Syl le Mar 1 Sep - 11:33, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phyllis O'Maclagen

Phyllis O'Maclagen

Points de Maison : : N/A
Messages : 209
Profession/Maison : 32
Patronus : un grand corbeau.

(v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Empty
MessageSujet: Re: (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS.   (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Icon_minitimeSam 29 Aoû - 13:09

Validé monsieur. C'est pas bien d'espionner sa voisine (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. 724937 (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. 655950
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




(v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Empty
MessageSujet: Re: (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS.   (v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
(v) il me semble que la misère serait plus douce au soleil. NVS.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATTENTION - CLIQUEZ ICI :: introduis-toi dans ce monde. :: présente ton personnage. :: bienvenue parmi nous.-
Sauter vers: