ATTENTION - CLIQUEZ ICI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
ATTENTION - CLIQUEZ ICI


 
AccueilAccueil  WELCOME!WELCOME!  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Remise de 1000 € sur le ...
Voir le deal
1999 €

 

 (v) Maika Clash

Aller en bas 
AuteurMessage
Maïka Clash

Maïka Clash

Points de Maison : : N/A
Messages : 24

(v) Maika Clash Empty
MessageSujet: (v) Maika Clash   (v) Maika Clash Icon_minitimeMar 4 Aoû - 17:34



OO1. Si quelqu’un sait ton nom, il a une arme contre toi.


    (v) Maika Clash Agathe NOM : Clash ( Jeune fille ; Oliver Allen )
    PRENOM(S) : Maika
    AGE : 25 ans
    ORIGINE(S) : Américaine
    PROFESSION : Mère au foyer
    ETAT CIVIL : Marié


OO2. L'histoire nous façonne, les souvenirs nous construisent.



    Bah Quoi ? J’ai bien le droit de me rincer l’œil ?!

    C« May ! Tu fous quoi ? »
    M« Chuuut ! Laisse-moi regarder ! »

    Maïka s’approcha du petit trou qui a été fait dans le mur. Elle avait un de ses sourires pervers, en regardant quelques garçons de Salem qui prenaient leur douche. Maïka était précoce pour son âge. Malheureusement pour la pauvre Clara qui essayait de faire comprendre à Maïka de partir le plus vite avant de se faire prendre ici, elle sera bien déçu, car Maïka avait envie de rester ici et se rincer encore l’œil. C’était bien difficile de faire comprendre à une jeune femme, comme elle que ce n’était pas une chose à faire. Elle continuait à sourire avec ce sourire étrange. Qu’est-ce qu’elle était au juste ? Une folle ? Peut-être, mais Maïka avait quelques petits problèmes sur le voyeurisme. Ses hormones étaient dans le tapis, depuis quelques temps, pensant qu’au sexe et sa première. Pourquoi se déblocage en peu de temps ? Sa vie était tout simplement plate. Elle avait l’argent, il manquait la débauche dans toute cette histoire. En plus, les garçons l’intéressaient à un tel point que ça pouvait dégouter plus que certains qui affirmaient qu’elle avait plus qu’un problème de vie plate. Plusieurs rumeurs courraient déjà dans la Salem à son propos et elle trouvait ça plaisant qu’on lui donne autant d’attention, c’est ce qu’elle avait toujours recherché. Elle trouvait ça très excitant, souhaitant en même temps que sa mère ne sache jamais cela. Elle voulait encore une vie qui s’en allait peu à peu vers la débauche. Comme l’auriez compris, Maïka était tout à fait encore vierge, mais elle avait envie de plus. Tout le monde se tapait tout le monde, pourquoi pas elle ? Elle voulait être dans celles qui ont tenté l’expérience avant plusieurs filles. C’était tout con, mais elle aimait être celle qui se faisait parler d’elle dans plusieurs conversations. Comme je l’ai dit plus haut, la jeune femme n’aimait que ça. Maïka regardait un garçon en particulier, un an son aîné. Il y avait plusieurs rumeurs à son sujet, Edward Clash avait tapé dans l’œil de l’Hawaïenne. Elle le suivait du regard pendant qu’il prenait sa douche. C’était décidé, la métisse la voulait.

    M « Je le veux, Edward Clash ! »
    C « T’es folle !?! Il est un an plus vieux que toi ! En plus, tu sais ce que les gens racontent à son propos »
    M « Justement ! »
    C « Maïka… »

    Clara était désespérée. Son amie était contrôlante et de plus en plus étrange. Elle pensait qu’à une chose… au sexe. Clara réussit à faire décoller Maika du mur où se trouvait le trou. Elle avait réussi par la simple raison qu’il n’y avait plus grand-chose à voir, puisque la moitié des garçons avaient fini de se doucher, en plus, Edward était parti, sans lui, le décore était moins beau, puisqu’elle le voulait lui en premier. Personne d’autres. Clara gardait le silence pendant que Maïka préservait ce sourire pervers et peut-être encore inconnu de certains. Elles s’en allèrent pour vaquer à d’autres occupations, même si Clara avait peur du nouveau comportement adopté par la jeune femme depuis le début de l’année. Tout le monde savait que Maïka venait d’une grande famille riche et renommée, mais Clara voyait plutôt une jeune fille qui voulait vivre dans un autre monde qui n’était pas celui de la grande famille Oliver Allen.

    Comme je l’avais dit, il m’aura et je l’aurai !

    Elle l’avait approché en bonne fille qu’elle était. Elle avait usé des plans les plus étranges peut-être ou encore des plans de séduction qui ont connu beaucoup de succès autrefois. Maïka a très vite remarqué qu’elle n’avait pas besoin de ça avec lui. La jeune femme ne le connaissait pas plus qu’il le fallait, mais elle avait passé sa première nuit sous la couette avec lui. Pourtant, elle n’avait jamais dit à personne que ça lui avait fait terriblement mal. Peut-être croyait-il qu’elle était déjà dépucelée ? Elle avait compris qu’il cherchait son plaisir personnel ne s’attardant pas à l’autre personne. Elle aurait du peut-être écoutée Clara, je vous entends venir avec cette question ? Mais non, c’est vers la fin de l’acte qu’elle commençait à se détendre et elle finit par apprécier, même s’il était plutôt violent. Maïka venait de connaître quelques choses qu’elle voulait recommencer encore et encore. Il lui avait fait passer une bonne nuit. Il avait même resté avec elle tout la nuit. C’était étrange, mais Clara ne lui avait pas parlé depuis qu’elle avait espionné les garçons qui prenaient leur douche. Justement, elle trouvait ça étrange que Clara qui était supposément une amie ne voulait plus lui parler. Si elle avait honte tant pis, qu’elle ne revienne pas vers elle. Ça non ! Maika aimait qu’on la suive, elle aimait être la reine de ses sujets. Maika avait un grand ego où personne n’avait le droit de rien savoir des informations gênantes à son propos dans le genre qu’elle a eu mal pendant sa première expérience avec Edward Clash. Pourtant, quand elle croyait que son amie l’avait abandonné pour de bon et qu’elle se promettait de se venger, Clara apparu dans son champ de vision et marchait vers elle.

    C « C’était comment ? »
    M « Violent »
    C « Il t’a frappé ? »
    M « Non… Arrête de croire que violent rime avec frapper »

    Maika haussa les épaules en guise de réponse ultra sérieuse. Clara était sceptique face à la réponse de la jeune femme. L’hawaïenne se mit à marcher vers un endroit calme où elle aurait la chance de le croiser. Bah quoi ? Elle le voulait encore. Il y avait quelques choses de différents chez lui qui intriguait notre chère prochaine Nymphomane. En même temps, elle zyeutait les garçons qui passaient devant eux avec ce regard dégoutant de pervers en se mordillant la lèvre. Ce qu’elle était étrange aux yeux de son amie, mais pour elle tout était normale. Il y avait quelques sujet tr ès excitant qu’elle voulait dans son lit. Les garçons l’intéressaient encore plus qu’auparavant, elle avait les hormones qui lui chauffaient et elle se sentait obliger d’avoir d’autres relations sexuelles, même si ce n’est pas de nouveau avec Edward. C’était une raison de vie ou de mort !

    C « Qu’est-ce que tu regardes comme ça ? »
    M « Le gars, là-bas, je le veux »
    C « May, non ! Arrête May ! »
    M « Clara, maintenant, je joue dans la cour des grands ! Et qui va chialer de passer une nuit avec » Elle émit un petit rire avant de rajouter « Avec moi ! »
    C « May !!!! Les garçons ne sont pas tous comme toi »
    M « Tu vas me dire qu’ils veulent pas avoir une partie de jambe en l’air ? Tu vas aussi me dire que ça ne le démange pas… ? Réveille-toi Clara, on est dans le vrai monde. Toi, t’attends quoi que le prince charmant arrive ? Il n’existe pas ! Désolée de briser tes rêves »

    Ce qu’elle pouvait être méchante la métisse, mais il fallait s’habituer c’était tout à fait son tempérament. Plusieurs filles la détestaient depuis bien des années. Elle a suivi une formation de Lady et elle sait ce que les filles peuvent faire. Manipulatrice, garce et sait bien cacher les apparences vont de pair de ce monde où elle a grandi, donc une fille de plus ou de moins dans ses ennemies ne la dérangeaient vraiment peu. Elle devait profiter de sa jeunesse avant qu’on ne lui dicte qu’elle doit se marier avec le premier qui se présentera chez les Allen. Qui voudrait d’elle à Salem ? Tout le monde savait qu’elle n’était qu’une jeune femme capricieuse et richissime. Qui serait à la hauteur d’une sang-pur de son calibre ? Personne ! Elle regardait les gens de haut ne craignant même pas qu’on la descende plus bas que terre, elle se dit que vous lui portiez attention ce qui au final que vous la vouliez parmi votre petit cercle d’ami. Elle n’avait peut-être pas tort, car certaines étaient jalouses de ce que Maika avait. Maïka déjà jeune possédait un visage magnifique et ainsi le corps parfait pour une adolescente de son âge. Elle passait pour une femme et non d’une jeune adolescente. Ce n’était pas rare qu’on la confondait avec une fille de dix-huit ans, mais pourtant elle avait quinze ans. Par contre, dès qu’elle ouvrait la bouche, tout le monde essayait de s’éloigner le plus vite possible, car c’est une manipulatrice et une femme qui serait capable d’écrabouiller ses ennemis sans gêne apparente. C’est alors que le garçon quitta son groupe d’ami, la métisse approcha de lui d’une démarche féline et provocante. Elle laissa en plan son amie pour faire de l’œil à un garçon. Elle eut une petite discussion de rien du tout. Maïka fit un clin d’œil à son ami quand le garçon la traîna ailleurs dans un endroit plus calme pour jouer à un jeu que l’hawaïenne commençait de plus en plus à apprécier.

    Quand on ne fait pas attention, il arrive…

    L’amour pour un homme était bien étrange, mais lui… Elle l’avait voulu. Il était son premier amant et petit copain. Il était celui qui lui avait fait découvrir bien des choses. Pourtant la jeunesse, c’était de l’excès. Maïka connaissait, grâce à lui. Edward Clash était maintenant son petit-copain, elle se tenait souvent avec lui, maintenant, même si elle savait qu’il n’était pas fidèle. La métisse a osé lui demander le pourquoi qu’il lui était infidèle, il lui avait répondu qu’il était malade. Elle n’avait jamais répliqué. Ça lui faisait bien de la peine, car elle était amoureuse. Clara s’éloignait de plus en plus, elle lui avait dit qu’elle sortait avec qu’un salaud, mais ce salaud lui donnait pratiquement tout ce qu’elle voulait. C’était bien facile de lui demander ce qu’elle voulait puisqu’ils étaient dans la même maison, les Noneway, mais si peut importe l’endroit où elle se trouvait, elle le trouverait ! Passons pour en venir au sujet. Ça faisait quelques temps qu’elle était avec lui. Ils passaient plusieurs nuits sous la couette, chaque soir et même plus parfois. Le couple était bien dans cet élément, surtout quand ils se retrouvaient. Malheureusement pour eux, Edward ne se protégeait pas, elle devait se débrouiller par elle-même avec la pilule, mais elle l’oubliait par moment et cette fois, elle aurait du ne pas l’oublier. Elle s’était rendue compte qu’elle était en retard sur son cycle menstruel. Ça l’avait alerté sachant qu’elle avait oublié sa pilule ce qui empira le stresse pour ses doutes. Elle s’empressa d’acheter un test de grossesse en secret. Elle ne voulait que personne ne le sache. La métisse fit le test, mais s’empressa d’en acheter plusieurs autres qui donnèrent tous la même réponse. Il était positif. La pauvre jeune femme devait annoncer cette nouvelle à son petit-ami qui allait certainement l’envoyer chier. C’était malheureux, puisqu’elle l’aimait réellement. C’était le seul qui lui tenait tête, sans qu’elle veuille l’égorger. Il était le seul qui avait droit d’avoir une place dans son cœur. La panique était bien présente chez elle. C’est au détour d’un couloir qu’elle l’aperçu. Elle s’approcha timidement de son Edward qui venait de croiser son regard. Maïka baissa la tête en voyant le regard intrigué d’Edward posé sur elle. Il la gênait. Cette timidité était rarement vu chez la jeune femme, c’était trop étrange pour sa visite qu’elle soit autant timide. C’est avec cette même timidité qu’elle vient se poster devant Edward.

    M « Edward… » Commença-t-elle par dire pour capter son attention. « Promets-moi de ne pas me frapper ou te fâcher » La métisse tremblait face à son petit-ami.
    E « Quoi ? Je t’ai déjà frappé ? » avait-il dit avec arrogance, pendant que Maïka paniquait intérieurement, mais tout ça paraissait dans ses yeux qui démontraient tous les sentiments qui rongeaient la jeune femme en ce moment. Elle déglutit difficilement.
    M « Après cette nouvelle… J’en ai bien peur ! » Edward perdit tout arrogance et même le sourire. Maïka hoqueta d’horreur, elle fit quelques parts vers l’arrière. Son cœur battait la chamade, mais elle devait se lancer. « Je suis… enceinte ! » Elle ferma les yeux et baissa la tête, attendant qu’on la frappe violemment.
    E « Et il est de moi ? » Elle hocha de la tête, toujours les yeux fermés, ayant toujours aussi peur.
    M « Oui, je te suis fidèle, depuis qu’on est en couple. Puis, il y a… quelques temps j’ai oublié de prendre la pilule » Il pinça les lèvres, pas mécontent, mais perplexe, et finalement lâcha du bout des lèvres. La peur la prit de nouveau, elle ouvrit un œil pour regarder Edward. Il lâcha finalement.


Dernière édition par Maïka Clash le Lun 31 Aoû - 22:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maïka Clash

Maïka Clash

Points de Maison : : N/A
Messages : 24

(v) Maika Clash Empty
MessageSujet: Re: (v) Maika Clash   (v) Maika Clash Icon_minitimeLun 10 Aoû - 3:42

    ( Suite )

    E « Marions-nous. » Maika ouvrit les deux yeux, au final. La surprise se lisait dans son visage. Elle ne savait pas quoi faire après ses paroles qui lui semblaient bien trop étrange pour être vraies. Jamais, elle n’aurait cru que ça l’aurait pu être possible. La métisse incertaine resta plusieurs minutes silencieuses pour réfléchir à tout ce qui venait de se passer. Il venait tout de même de la demander en mariage et ça sur un coup peut-être de tête.
    M « Tu ne crois pas que c’est une décision précise rapidement ? Je peux tout simplement me faire avorter. Es-tu sérieux Ed ? » Il eut un rire et haussa les épaules.
    E «Tu aurais le cran de te faire avorter? Moi, ça ne me dérange pas... je disais ça pour toi. » Maika analysa la situation et sauta à la conclusion assez rapidement.
    M « Non, parce que mes parents le sauraient. Je ne pourrais plus sortir et ça… Je ne vais pas le supporter, mais oui j’aimerais me marier avec toi. Mais Ed, ça fait suspect, non ? Si j’accepte, mes parents doivent accepter… et pour ça... Tu dois les rencontrer ! »
    E « Et alors? J'ai une famille aussi riche que la tienne, aussi noble, aussi pure. Je suis le candidat idéal, non? Et puis, jouer le parfait prétendant, ça serait comme vivre un jour auprès de mon père... ce ne doit pas être aussi compliqué. »
    M « C’est sur que tu dois très bien être capable de jouer le jeu… Mais toi que veux-tu Eddy ? Es-tu prêt à m’avoir toute ta vie ? »
    E « Toute ma vie, toute ma vie... si ça ne représente qu'une cinquantaine d'année, oui. »
    M « Tu me lâcherais au bout de 50 ans ? » Elle était choquée par ses paroles. Ça paraissait bien sur dans son visage qui montrait d’ailleurs son mécontentement. Elle croisa ses bras au niveau de la poitrine. « On ne m’abandonne pas !! »
    E « J'ai une vie dangereuse, May. Dans 50 ans, je suis mort. J'avoue que l'idée est déplaisante, mais je suis plutôt réaliste... » A un sourire en voyant que l'hawaïenne tient autant à lui.
    M « Ed’ j’accepte de me marier avec toi, parce que je t’aime. Je dois te l’avouer. Je t’aime bien plus que tu peux le croire et je suis idiote de t’aimer ainsi… Notre prochain rendez-vous sera devant mes parents, puisqu’ils voudront voir au plus vite celui qui a demandé ma main, donc… tu devineras que je dois trouver une bague ! » Elle venait de le lui dire, malgré son orgueil qui lui faisait mal. Elle aurait pu rajouter, mais que lui ne l’aimait pas et qu’il l’aimera peut-être jamais, mais elle ne voulait pas y penser. Trop difficile à supporter. Maika s’était calmée depuis l’annonce, même si elle se demandait, comment ses parents allaient réagir.
    E. « Je crois que j'ai celle de ma mère, quelque part... elle est dans la famille depuis un siècle, peut être plus. Ca ferait bonne figure que de l'avoir, je pense. »
    M « Tu oserais me donner cette bague » Maika resta bouche bée dans pour cette annonce. « Tu m’en vois heureuse. » Elle l’embrassa tendrement avant de rajouter. « Sur ce je dois te quitter, j’ai une lettre à écrire et elle ne doit pas paraître suspecte. Tu sais, mes vieux… ils sont très… En tout cas, tu le verras lors de notre visite. » Maika partit donc ayant la tête en paix, elle savait comment écrire une lettre pleine d’amour et de romantisme à propos de son Edward, mais elle l’aimait réellement et c’était sans aucun doute qu’elle pouvait l’affirmer.

    Quand les vieux ont le dos tournés, les adolescents s’en donnent à cœur joie !

    La réponse de ses parents avaient bien rapides après l’annonce de ses fiançailles. Tout commençait bien. Ils avaient invité Edward et leur fille unique à la maison pour voir ce fiancé en question. Elle savait ce qu’ils voulaient voir, si la métisse avait fait le bon choix. Si Edward n’était pas un salaud finit qui voulait que gloire et argent en prenant leur fille comme épouse. Maïka savait que son époux était le jeune homme le plus manipulateur et le plus salaud qu’il soit, alors elle se doutait très que bien que ses parents allaient voir que du feu. Ils étaient hypocrites tous les deux et ça ne gênaient le moins les deux amants. Ils allaient se marier, peut-être pas dans l’amour, comme dans les contes de fées où le prince charmant pose un genou au sol pour demander son unique amour de sa vie en mariage. Edward n’était que le prince, mais ce prince dépravé qui sort tout droit de film d’adulte, donc un porno, qui se tape tous les nanas qui lui tombent sur la main. Elle était, peut-être, une femme différente des autres, mais elle restait tout de même une conquête de plus dans son carnet de chaste. L’histoire ici présente se passe à Honolulu dans la demeure de ses parents qui venaient de partir à une soirée en couple laissant le couple le plus pervers qu’il soit dans une maison.

    M « On les a eu » Elle ferma la porte d’un léger coup de pied sur cette dernière à s’approchant avec un sourire des plus pervers sur le visage. « T’as bouffé mon perd tout rond dans ton jeu. » Elle poussa Edward sur le lit en se plaçant à califourchon au dessus de lui.
    E. « Je boufferais toute la famille s'il le faut! » Maka resta sceptique face à sa réponse. Que voulait-il dire ?
    M « C'est-à-dire ? » Elle arrêtait son mouvement pour venir l’embrasser. C’était bien trop étrange comme réponse pour elle.
    E. « Tu as très bien compris ce que je voulais dire : si l'un d'eux empêche le mariage, je le fais disparaître. »
    M « Pardon, je pensais que tu disais que tu voulais manger ma mère. Je crois que j’ai l’esprit mal tourné » Elle caressa la joue de son fiancé avec tendresse. Ils se mariaient peut-être par la simple raison qu’elle était enceinte, mais elle l’aimait depuis la toute première fois. Il ne fallait pas croire que le couple était tout ce qu’il avait de plus mignon, car non seulement elle savait qui lui était infidèle, mais elle lui rappelait son mécontentement face à ça.
    E. « J'ai d'autres gens à manger, autre que des vieilles peaux. J'ai déjà un beau lot sur moi... »
    M « Flatteur ! Alors c’est quoi ton prochain plan ? » Elle occupa son temps à lui ôter son chandail, surveillant par moment vers la porte si quelqu’un rentrerait sans cogner.
    E. « Avoir une équipe de quidditch, finir mes études, et faire tomber le ministre américain - dont Slayers. Et toi? »
    M « Moi, une bonne épouse, fidèle à mon mari… une mère aimante ! » Maika, se tenant toujours au dessus de lui « Et criée à tue-tête à mes parents, comment tu es tellement bon, quand tu me passes dessus »
    E. « Une fois mariée, tu pourras criée autant que tu le peux... mais avant cela, restons en aux rapports charnels de deux amants aimants et purs... »
    M « Pur » Ri nerveusement. « Je suis épouse très sage, je fais vœux de chasteté » Elle était sarcastique. Elle avait toujours ce sourire pervers et arrogant. « Je me demande ce qu’on va pouvoir raconter… pour le bébé »
    E. « Que veux-tu qu'on raconte? Je t'ai sauté avant le mariage, et basta! Ce n'est pas tes parents qui vont nous déranger!... si? »
    M « Faudrait plus le dire dans ce genre » Maika changea totalement d’expression prenant des airs d’anges hypocrites « Papa, maman ! Je vis de nouvelle expérience. Moi et Edward, on a voulu essayer pour la première fois avant le mariage… Mais je suis enceinte… On a oublié de se protéger » La métisse commença à pleurer telle une actrice sortit tout droit de Broadway. Edward éclata de rire. Maïka arrêta d’acter et avec un sourire complice, elle l’écouta ce qu’il avait à dire.
    E. « Tu as appris à mentir ou c'est inné? »
    M « J’ai fait ma place chez les petites garces de riche. Plus que tu mens mal, plus que t’es mal vu ! » Elle le regarda toujours avec ce sourire complice. « J’ai eu une formation plus jeune et si tu n’agis pas comme une sale garce, tu te feras marcher sur les pieds. Tu seras au service de la connasse à côté. Moi, je préfère jouer la connasse à côté »
    E. « Étrangement, je suis heureux de ne pas avoir une potiche dans mon lit... non, sincèrement, là, je suis admiratif. »
    M « Tu ne devrais pas ! Ces filles sont le mal et j’ai été détesté, parce que j’étais trop vache ou je ne me faisais jamais pincer. » Ne cesse de le fixer. « Mais bon, je déteste qu’on soit meilleur que moi ! C’est pourquoi que ma mère croit toujours que je suis chaste et la fille la plus pure qu’il soit »
    E. « Et elle se trompe énormément... »
    M « Tu vas t’en plaindre ? Je suis très sage, tu sauras » Elle captura ses lèvres dans un long baisé passionné. « T’as jamais plus sage que moi… » Elle caressa son ventre. « T’as une idée comment l’appeler ? »
    E. « Mh... si c'est un garçon, ça sera Ellis. Si c'est une fille... tu choisiras. »
    M « Emma » dit-elle sur un coup de tête. Ce prénom lui inspirait rien, mais la conversation ce termina là. Préférant s’abandonner l’un à l’autre dans ce moment unique. Ils étaient très attirés physiquement l’un par l’autre. Il n’était pas rare de les retrouver ensemble dans le même lit et ça depuis c’est tout début. Il froissait régulièrement ses draps. Vous allez me dire que c’est normal, mais c’était tout de même le couple le plus actif de Salem sexuellement.

    Notre avenir…

    Maïka avait accouché depuis quelques temps d’un petit garçon, Ellis. C’est son père, Edward, qui avait donné le prénom au petit garçon. Oui, elle avait un garçon. Il avait déjà quelques traits de son père. Il n’était pas né avec la peau foncé, comme sa mère non plus. Il avait le teint pâle. Maïka aimait énormément son fils. Il était son Ellis. La métisse était persuadée qu’on allait la laisser en paix pour élever son fils jusqu’au jour où elle a appris qu’elle va retourner à Salem pour finir ses études. Il en était hors de question. Elle restait avec son fils. La jeune femme ne se voyait pas loin de son petit bout-de-choux qu’elle adorait plus que tout au monde. Il était peut-être une erreur, mais jamais il le saura. Elle avait plus de cœur que ça, surtout qu’il était sa chair de sa chair et elle l’avait senti pendant neuf mois dans son ventre. Il avait bougé tant de fois la nuit pendant les deux derniers mois. Maïka prenait la main d’Edward et la collait à son ventre pour lui montrer les coups de pied que donnait le petit, mais maintenant, elle passait son temps à le regarder dormir étant fière de l’avoir. Elle gâtait également beaucoup son petit Ellis n’hésitant pas à lui acheter des jouets. Les parents, depuis le mariage, ont été horrifiés de voir ce que leur fille était, ainsi que le prince qu’ils avaient cru, n’était qu’un salaud. Pourtant, Maïka se plaisait bien dans cette vie. Il était toujours là quand elle le lui demandait. Ils avaient toujours cette aussi forte attirance physique. Tout tournait bien, sauf que voilà, elle ne voulait pas aller à Salem de nouveau. Elle remarqua bien rapidement qu’Edward n’avait pas les mêmes idées en tête. Il voulait l’envoyer, mais elle allait tout faire pour rester près de son fils. Elle refusait totalement qu’on l’envoie là-bas, loin de tout ce qu’elle possède de réellement précieux, son mari et Ellis. C’est la veille de son départ qu’elle se jeta au pied d’Edward qui ne voulait absolument rien entendre de ce qu’elle pouvait raconter.

    M « Je t’en supplie Eddy, je ne veux pas y aller ! Je veux rester avec Ellis!! C’est trop tôt pour nous séparer. »
    E. « Il n’en est pas question que tu restes. Tu y vas. Si tu te sauves je te ramènerai par la peau des fesses à Salem. J’ai enduré sept années, alors tu les feras aussi. »
    M « C’est injuuuuuuuuste » Elle éclata en sanglot, en se retenant à Edward. Elle ne voulait certainement pas partir. Elle avait peur de ne plus jamais revoir son fils, en même temps. Le fait de penser d’être loin d’Ellis lui était insupportable. En plus, elle avait juré fidélité, envers Edward, ce qui allait être difficile vu qu’elle n’allait le voir qu’aux vacances. N’oublions pas que Maika a un problème de nymphomanie, peut-être moins pire que celle d’Edward, mais il en reste qu’elle va manger ses bas pendant son séjour. « Tu n’as pas le droit de me faire ça!!!! » Elle se tenait toujours après les jambes d’Edward. C’était la fin du monde pour la mère chagrinée qu’elle était. Elle ne voulait pas s’éloigner de son petit Ellis qui avait deux-trois mois. C’était bien trop tôt. Il n’avait rien à faire. Elle finit par lâcher, les jambes d’Edward pour aller bouder dans leur lit, elle s’endormit épuiser, sachant que demain serait la pire journée de sa vie.



Dernière édition par Maïka Clash le Lun 31 Aoû - 22:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maïka Clash

Maïka Clash

Points de Maison : : N/A
Messages : 24

(v) Maika Clash Empty
MessageSujet: Re: (v) Maika Clash   (v) Maika Clash Icon_minitimeLun 10 Aoû - 18:15

    ( Suite )

    Le reste !

    Après l’épisode de Salem, Maika a pu voir son mari et son fils, les rencontres finissaient toujours au lit avec Edward quand le petit dormait, mais ça c’était compréhensible puisqu’elle a le petit problème cité dans l’Autre chapitre. Ce fut long l’année à Salem. Pourtant, elle a tenu promesse, elle a resté fidèle, même si la tentation était forte, mais Maika a réussi. Bien vite, elle retomba enceinte, Edward ne se protégeait pas et elle avait l’impression de ne pas avoir le droit de se protéger. Malheureusement, l’enfant qu’elle attendait est mort dans son ventre, accident à cause que Maika était revenue sur le sujet des « salopes » ou des « connasses » ( Nom très affectueux donné aux filles qui couchent avec son mari ) qu’Edward avait. Il s’était emporté. La métisse s’était cognée contre un bout de table avant de se rendre compte que le placenta c’était décollé, elle a finalement perdu le bébé qui a été constaté à l’hôpital. Le couple s’était éloigné pendant quelques temps se sentant mal chacun de leur côté. La perte d’un enfant était grave pour eux… Mais tout ça passa, finalement. Elle tomba une autre fois enceinte elle eut des jumelles, Roselani et Haimi, le 21 novembre 2002, mais la famille ne cessait de grandir, elle tomba encore plusieurs fois enceintes ; Lizbeth née le 17 Septembre 2003, Raven née prématurément de deux mois ( le 13 juin 2004 ), Suri née le 15 avril 2005, Drake, Kraft et Jeff ( triplés ) nés le 2 février 2006, Isis née le 23 décembre 2006, Stan né prématurément d’un mois ( 22 aout 2007), Elke née le 30 juillets. La famille s’agrandissait a vu d’œil. Encore, aujourd’hui, Maika est encore enceinte d’un enfant de trois mois…

OO3. Nous avons les moyens de vous faire parler.


    Quelle forme prend votre Epouvantard ? Avant, je dirai que c'était la vieillesse et prendre du poid, mais maintenant c'est perdre ma famille, mon mari et mes enfants.
    Que verriez-vous dans le Miroir du Risèd ? Que l'homme que j'aime m'aime.
    Où transplaneriez-vous si vous en aviez la possibilité ? Peu importe
    Quelle forme prend votre Patronus ? Dragon de Kommodo
    Quel est votre sortilège favori ? Endoloris
    Quel est celui qui vous terrifie le plus ? Avada Kedavra
    Qu’avez-vous ressenti en entrant à Poudlard ? J'y ai jamais mis les pieds !
    Quelle forme de magie vous attire le plus ? La magie noire
    Appréciez-vous la discipline ? Nan, je préfère faire la discipline qu'être disciplinée
    Quelle est la pureté de votre sang ? Très pur !


OO4. Vous ! Oui, vous !


    PSEUDONYME, PRENOM : Mawiiie
    AGE : 15 ans
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? QU’EN PENSEZ-VOUS ? Le forum est bien, par Sha.
    LE MOT DE LA FIN ? Yeah


[/justify]


Dernière édition par Maïka Clash le Lun 31 Aoû - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wolfgang S. Orlov

Wolfgang S. Orlov

Points de Maison : : N/A
Messages : 87

(v) Maika Clash Empty
MessageSujet: Re: (v) Maika Clash   (v) Maika Clash Icon_minitimeLun 10 Aoû - 19:39

    ET HOOOOOP! (a) Je valide ma Clashounette préférée!
    Bienvenue Mawiie <3!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




(v) Maika Clash Empty
MessageSujet: Re: (v) Maika Clash   (v) Maika Clash Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
(v) Maika Clash
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATTENTION - CLIQUEZ ICI :: introduis-toi dans ce monde. :: présente ton personnage. :: bienvenue parmi nous.-
Sauter vers: