ATTENTION - CLIQUEZ ICI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
ATTENTION - CLIQUEZ ICI


 
AccueilAccueil  WELCOME!WELCOME!  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Support Téléphone Voiture à Fente ...
Voir le deal
12.99 €

 

 (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.

Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac Bar-Lev


    the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...

the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...
Isaac Bar-Lev

Points de Maison : : N/A
Messages : 19

(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Empty
MessageSujet: (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.   (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Icon_minitimeMer 29 Juil - 10:41

OO1. Si quelqu’un sait ton nom, il a une arme contre toi.


    (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Clive1
    NOM : Bar-Lev, qui signifie littéralement Homme de coeur en hébreu.
    PRENOM(S) : Isaac, ce qui signifie il rira en hébreu.
    AGE : Isaac est âge de quarante-six ans.
    ORIGINE(S) : Israëliennes et plus lointaines, tchèques. Le père d'Isaac, Abraham, a quitté l'Europe après la Seconde Guerre mondiale. Bien que puissant sorcier, il n'avait pas pu empêcher la décimation des siens par les nazis. Profondément choqué, déprimé, Abraham a décidé de partir très loin et donc de s'installer en Israël, où il se sentait en sécurité. Mais il a fait énormément voyagé sa famille, pourtant très nombreuse.
    PROFESSION : Professeur d'Astronomie, Directeur de Gryffondor.
    ETAT CIVIL : Célibataire.



OO2. L'histoire nous façonne, les souvenirs nous construisent.



      Chapitre 1 ; « Raconte-moi l'histoire, celle de Babel ... »
      Chapitre 2 ; « Hava Nagila ! »
      Chapitre 3 ; « Il n'y aura plus d'étoiles »


OO3. Nous avons les moyens de vous faire parler.


    Quelle forme prend votre Epouvantard ? L'Epouvantard d'Isaac devient son petit frère David pointant sur lui un doigt accusateur.
    Que verriez-vous dans le Miroir du Risèd ?
    Où transplaneriez-vous si vous en aviez la possibilité ? Dans la vieille maison familiale, à Tel-Aviv, où il y a eu tant de rires et de joies, aujourd'hui perdus.
    Quelle forme prend votre Patronus ? Le Patronus d'Isaac prend la forme d'un cerf.
    Quel est votre sortilège favori ? ANTI-FRAUDE ! ... Non, sérieusement, Isaac dirait Flambios, parce qu'il le trouve beau et utile.
    Quel est celui qui vous terrifie le plus ? Sans aucun doute le sortilège de l'Imperium.
    Qu’avez-vous ressenti en entrant à Poudlard ? Un sentiment d'invincibilité.
    Quelle forme de magie vous attire le plus ? Celle qui permettrait au monde de mieux se porter.
    Appréciez-vous la discipline ? Ordre, rigueur, discipline ! Non mais sans blague, c'est pas des morveux qui vont faire la loi.
    Quelle est la pureté de votre sang ? Isaac est de sang-pur.


OO4. Vous ! Oui, vous !


    PSEUDONYME, PRENOM : Bee.
    AGE : 16 ans.
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? QU’EN PENSEZ-VOUS ? Je me promenais dans la campagne et j'suis tombé dessus, il était dans un coffre magique ... Puis j'en pense rien. J'ai arrêté de penser, j'suis trop fatigué. <3
    LE MOT DE LA FIN ? Couscous.


Dernière édition par Isaac Bar-Lev le Mer 5 Aoû - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Bar-Lev


    the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...

the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...
Isaac Bar-Lev

Points de Maison : : N/A
Messages : 19

(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Empty
MessageSujet: Re: (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.   (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Icon_minitimeVen 31 Juil - 16:56

    chapitre 1 ; « Raconte-moi l'histoire, celle de Babel ... »

      tunis, 1969.

    Les quatre garçons s'assirent en demi-cercle autour de leur mère. Ils étaient jeunes encore, l'aîné – un robuste gamin – ne devait pas avoir plus de onze ans. Ils portaient tous une petite étoile à leur cou et se ressemblaient énormément, tous. Ils avaient tous les quatre les cheveux noirs et bouclés, les traits massifs mais pas dénués de beauté. Ils ressemblaient surtout à leur père, car leur mère qui les regardait était une créature frêle et douce, à la beauté féerique. Elle avait de longs cheveux bruns, des yeux verts et une peau de lait. Elle portait une longue robe vert d'eau et un collier en argent, où il y avait également un pendentif en forme d'étoile. Son visage était d'une grande douceur. Elle considéra chacun de ses fils avec amour et ouvrit le livre de contes qui se tenait sur ses genoux.

      « Alors, qui choisit aujourd'hui ? » demanda-t-elle d'une voix douce.
      « C'est 'Zac, maman ! » répondit aussitôt David, le plus jeune des quatre en désignant le garçon ainsi à sa gauche.


    La jeune femme s'amusait toujours de la manie de ses fils à toujours s'asseoir dans l'ordre chronologique. Saül, Elie, Isaac, David, assis respectivement de droite à gauche. Isaac calma son petit frère d'un regard. David avait une adoration pour lui et obtempérait chaque parole que disait le jeune garçon. D'une voix posée, Isaac demanda :

      « L'histoire de Babel, maman. S'il te plaît. »
      « Encore ? Tu es sûr ? » s'étonna la belle jeune femme.
      « Oui. S'il te plaît ... » chuchota l'enfant.
      « Très bien ... »


    Elle ouvrit le livre à la bonne page et se racla la gorge. Chaque mouvement de ses poignets tournant les pages faisaient tinter les bracelets qu'elle portait. Sa voix mélodieuse s'éleva dans l'air tiède du soir, au milieu de la cour du jardin.

      « Il était une fois Nemrod, le roi-chasseur. Il décida de construire une tour immense à Babel, une tour si haute qu'elle toucherait le ciel, les étoiles et les planètes. Dieu, furieux et désirant garder jalousement les secrets du ciel, décida de punir Nemrod et les hommes. Eux qui ne parlaient qu'une seule langue, ils virent leur bouche se déformer, leur langue fourcher, les mots se transformer. La construction de la tour de Babel devint impossible, et ils partirent chacun de leur côté. Et Dieu estima que c'était une punition suffisante que de diviser les hommes. »


    Cela faisait dix fois au moins qu'elle la racontait, et pourtant, ils étaient toujours autant subjugués. Elle referma le livre sur ses genoux et le posa sur le sol, à côté de sa chaise. Elle se leva et s'assit à leurs côtés, prenant David sur ses genoux, qui gazouillait joyeusement. Elle leur fit signe d'approcher et sa voix mélodieuse retentit à nouveau.

      « Néanmoins, mes chéris, écoutez-moi. Je ne mets pas en doute la parole du Très-Haut, et pourtant, je dois vous dire quelque chose. Si Dieu a voulu donner une langue différente à chaque peuple, ce n'est pas pour qu'ils se haïssent. Certes, nous avons des ennemis. Mais la guerre est quelque chose de mauvais, et la haine et la soif de vengeance est encore plus. Vous ne devez pas haïr l'étranger pour la seule raison qu'il est étranger. »


    Elle se leva et alla cueillir un abricot sur l'abricotier qui poussait au centre de la cour. Elle le croqua et en donna un petit bout à chacun de ses fils, qui l'écoutaient sentencieusement. Elle leur sourit.

      « C'est tout ce que j'avais à vous dire, mes fils. Allez vous coucher. »




Dernière édition par Isaac Bar-Lev le Mer 5 Aoû - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Bar-Lev


    the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...

the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...
Isaac Bar-Lev

Points de Maison : : N/A
Messages : 19

(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Empty
MessageSujet: Re: (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.   (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Icon_minitimeVen 31 Juil - 17:09

    entrechapitre ; « all your sex and all your diamonds »


    tel-aviv, 1992.

    Ils avaient bu. Beaucoup. Enormément, même. La chaleur était torride et leurs vêtements collaient à leur peau. Isaac et Rebecca tentaient de rejoindre la maison, vide. Personne n'était là, à part eux. Pourquoi ? Ils ne se rappelaient déjà plus. Isaac ne voyait plus que les hanches de Rebecca, voluptueuses, sous sa jupe ajustée et il devinait la courbe de ses seins sous son chemisier qu'elle avait entrouvert pour se rafraîchir. Rebecca avait toujours été magnifique. Elle n'était pas un mannequin, mais elle avait ce corps sensuel des femmes qui savaient jouer de leurs formes.

    Ils avaient dîné en tête-en-tête, sans aucune arrière pensée. Pourtant, au fil des verres, ils s'étaient rapprochés. Il avait posé sa main sur le genou de Rebecca, et elle s'était contentée de lui lancer un regard langoureux, comme elle en avait le secret. Dès lors, il n'avait plus quitté du regard ses lèvres, sa gorge, la naissance de ses seins. Il était comme hypnotisé par les boucles brunes qui se glissaient insolemment dans son cou. Le retour vers la maison était silencieux. Isaac restait proche d'elle, et elle semblait s'en amuser, marchant un peu plus vite que lui, savant parfaitement que le regard de son beau-frère fixait sa chute de reins. Rebecca n'avait que dix-huit ans, mais elle avait une grande expérience. Elle aimait séduire. Oh, elle aimait son mari. Plus que tout, même s'il avait cinq de plus qu'elle. Mais c'était une femme qui aimait se faire désirer. Oh, pour la désirer, il la désirait. Comme un fou. Isaac était un homme d'honneur, mais il était surtout un homme. Ces longues jambes, ces seins voluptueux, ces hanches divines, il les voulait. Il avait oublié qu'elle était la femme de son frère, il avait oublié qu'ils avaient onze ans d'écart, Rebecca et lui. Il voulait simplement l'avoir, pour une nuit.

    Ils étaient à la maison. Elle ouvrit. La grande bâtisse était vide. Il n'y avait qu'eux, et ce grand silence. Toujours, sans un mot, ils montèrent à l'étage. Isaac sentait son coeur battre la chamade. Il arriva à sa chambre, et donna une bise à la jeune femme, qui esquissa un sourire. Il eut brusquement une envie folle de l'emmener dans sa chambre, et se fit violence pour lui adresser un sourire qui se voulait paternel. Il rentra dans sa chambre, et s'allongea tout habillé sur son lit. Il respira longuement, tentant de calmer le feu dans son bas-ventre.

    Il vit la lumière du couloir s'éteindre, et en conclut que la jeune femme devait s'être couchée. Il eut honte de lui, honte de son désir, mais à sa grande surprise, la porte s'ouvrit. Rebecca. Il faisait sombre. Il entendit qu'elle fermait la porte à clé et qu'elle se dirigeait vers le lit. Il voulut se redresser, parler, mais c'était trop tard. Elle s'était assise à califourchon sur lui. Il vit la lumière du couloir s'éteindre, et en conclut que la jeune femme devait s'être couchée. Il eut honte de lui, honte de son désir, mais à sa grande surprise, la porte s'ouvrit. Rebecca. Il faisait sombre. Il entendit qu'elle fermait la porte à clé et qu'elle se dirigeait vers le lit. Il voulut se redresser, parler, mais c'était trop tard. Elle s'était assise à califourchon sur lui. Elle ne portait plus sa jupe ni son chemisier, mais un peignoir en soie. Elle le défit lentement, et dans l'obscurité, Isaac put voir qu'elle était entièrement nue. Il ouvrit la bouche, mais les lèvres de Rebecca vinrent s'emparer des siennes. Aussitôt, un violent désir s'empara d'Isaac. Les mains agiles de Rebecca défirent la chemise et le pantalon, qui finirent par terre. Lentement, la bouche de la jeune femme descendit jusqu'au feu véritable et Isaac ne fut plus maître de lui-même. Il sentit la bouche de Rebecca remonter jusqu'à la sienne et l'embrassa avec passion. Puis il inversa brusquement les rôles, avec une fougue effrénée. Le corps de Rebecca était magnifique. Chaud, tendre, doux, lisse. Il glissa entre ses seins, insolemment généreux, sur son ventre plat et plus bas encore. Il sentait Rebecca se cambrer doucement, empoignant le drap, n'étouffant plus le plaisir.

    Chaque coup de rein était une vague de feu. Isaac avait fermé les yeux, mais il devinait la beauté de cette femme qui s'offrait à lui sans retenue, ses longues boucles brunes, sa bouche entrouverte, son souffle court. Dans un ultime geste, il murmura son nom, sachant qu'à l'aube, tout serait terminé.



Revenir en haut Aller en bas
Isaac Bar-Lev


    the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...

the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...
Isaac Bar-Lev

Points de Maison : : N/A
Messages : 19

(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Empty
MessageSujet: Re: (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.   (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Icon_minitimeMer 5 Aoû - 14:17

    chapitre 2 ; « hava nagila »

    tel-aviv, 1976.

    La bar-mitsva avait été magnifique. Isaac avait reçu les souhaits et les félicitations les plus chaleureuses. On n'aurait pas pu décrire la fierté des parents d'Isaac. Abraham en avait presque pleuré et Johanna avait fondu en larmes de joie. Elle était très émotive. Mais Isaac savait que ce n'était pas terminé. C'était cette nuit qu'il deviendrait vraiment un homme. La famille Bar-Lev possédait une magie ancienne et mystérieuse. Chaque membre de la famille, la nuit de ses treize ans, devenait dépositaire de cette magie.

      « Approche, Isaac. »


    La lune était ronde et pleine, éclairant le désert. En Israël, il recouvrait une bonne partie du territoire. Les sages s'étaient mis en demi-cercle. Tous les hommes gardaient la tête baissée. Seule le vieille Shosanna, la mage, avait le droit de lever les yeux. Ses yeux d'une clarté effrayante transperçaient Isaac.

      « Tu as treize ans. Tu es un homme. Et désormais, tu es comme nous tous, un liseur d'étoiles. »

    En même temps, les hommes sortirent leurs baguettes et murmurèrent une incantation, mélange incompréhensible d'araméen et d'hébreu. Une petite lumière argentée illumina le bout de leur baguette et des rayons en fusèrent, se rejoignant au même point. Un mot se forma alors, en lettres argentées.


    ירח


    Isaac, le riant, fils de la Lune.
    Un nouveau nom à apposer sur la Stèle des Hommes du Coeur.

Revenir en haut Aller en bas
Isaac Bar-Lev


    the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...

the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...
Isaac Bar-Lev

Points de Maison : : N/A
Messages : 19

(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Empty
MessageSujet: Re: (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.   (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Icon_minitimeMer 5 Aoû - 21:44

    entrechapitre ; « naîtra un enfant plus héroïque que tous les dieux »

    Il était né ! Isaac eut un grand sourire en voyant son frère courir partout et sautant au coup des infirmières en criant qu'il avait un fils. Finalement, David se jeta au coup de son frère et fondit en larmes de bonheur. Le professeur d'Astronomie serra dans ses bras son petit frère. Il partageait son bonheur. Il savait ce que représentait la naissance d'un fils. Jusque là, les femmes des frères Bar-Lev n'avaient mis au monde que des filles. Betsalel était le seul garçon au milieu de trois soeurs et quatre cousines. Betsalel ... Dans l'ombre de Dieu ...

    David entraîna son frère dans la chambre de Rebecca. Ils se saluèrent le plus simplement du monde. Ils avaient oublié d'un commun accord ce qui s'était passé entre eux. La jeune femme était toujours aussi belle. Elle posait sur son fils, un bébé profondément endormi, un regard plein de tendresse. David était rayonnant de joie. Leur fille la plus âgée, Sarah, quatre ans, était penchée au-dessus du berceau avec attention. Isaac s'approcha du berceau à son tour. Le petit garçon avait déjà reçu son collier avec en pendentif l'étoile de David. Il faudrait attendre ses treize ans pour savoir de quel astre il était ... Isaac avait une étrange sensation. Il pressentait pour l'enfant nouveau-né un destin en marge de celui de ses aïeux. Mais il ne voulait pas inquiéter David. Il se tourna vers son frère. David était un garçon mince mais aux épaules fortes et à la carrure rassurante. Son teint bronzé contrastait avec ses yeux verts, héritage de leur mère. Il portait à son cou deux colliers, comme tous les membres de la famille Bar-Lev après ses treize ans : l'un avec l'étoile de David, donné à la naissance, et l'un avec la représentation de son astre, Jupiter en l'occurrence.

      « Isaac, je reviens. Sarah, viens avec papa, on va aller voir si tes soeurs ne causent pas trop de souci à tante Delilah. »


    Delilah était la femme de Saül. Les jumelles de David, Ronit et Rachel, étaient très turbulentes et le fait qu'elles aient deux ans ne semblait absolument pas les freiner pour les bêtises. Delilah devait être débordée, car ses propres filles n'étaient pas des modèles de douceur non plus. David et Sarah sortirent de la pièce, et Isaac se tourna vers Rebecca. Il s'assit avec douceur sur le lit de la jeune fille et lui sourit paternellement.

      « Tu te sens bien ? »
      « Oui ... Un peu fatiguée, mais ce n'était pas aussi dur que les jumelles. »
      « J'imagine. C'est vraiment un beau garçon. David et toi avez vraiment de la chance. »
      « Isaac ... »


    Les mots se coincèrent dans la gorge de Rebecca. Pouvait-elle lui avouer ? Pouvait-elle lui avouer que ce petit garçon, qui reposait paisiblement dans le berceau, n'était pas le fils de David, mais bien le sien, le fils d'Isaac ? Non, elle ne pouvait pas. Elle n'avait pas le droit de faire ça à ces deux frères unis par une telle complicité. Alors, elle se tut et se mit à triturer son étoile de David.

    Le secret ne devait jamais être découvert ...


Revenir en haut Aller en bas
Isaac Bar-Lev


    the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...

the stars rule our lives. he'll teach you to understand their songs ...
Isaac Bar-Lev

Points de Maison : : N/A
Messages : 19

(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Empty
MessageSujet: Re: (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.   (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Icon_minitimeMer 5 Aoû - 22:28




Il n'y aura plus d'étoiles, car le ciel sera couvert de fumée et de sang. Pourquoi l'amour conduit-il à de telles folies ? Pourquoi conduit-il le monde à sa perte ? Les sorciers seront à l'agonie, et le monde pourrira. Le blé poussera et son germe sera rouge, car le sang aura nourri la terre et l'aura gorgé de son vice. La haine remplacera la tendresse et le chaos se dressera entre tous. Il y aura des morts et de la souffrance. Préparez-vous à l'invasion.
Revenir en haut Aller en bas
Wolfgang S. Orlov

Wolfgang S. Orlov

Points de Maison : : N/A
Messages : 87

(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Empty
MessageSujet: Re: (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.   (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Icon_minitimeMer 5 Aoû - 22:48



Bien bien... je vais devoir valider le plus pur des hommes - ou presque.

Bienvenu mon abeille <3 En espérant que tu te plaises.
Je te met dans ton groupe, et je veux un RP, tadam. (L)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Empty
MessageSujet: Re: (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.   (v) isaac bar-lev, soul of gryffindor. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
(v) isaac bar-lev, soul of gryffindor.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATTENTION - CLIQUEZ ICI :: introduis-toi dans ce monde. :: présente ton personnage. :: bienvenue parmi nous.-
Sauter vers: