ATTENTION - CLIQUEZ ICI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
ATTENTION - CLIQUEZ ICI


 
AccueilAccueil  WELCOME!WELCOME!  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
228 €

 

 I'd give anything to be with you.

Aller en bas 
AuteurMessage
Wolfgang S. Orlov

Wolfgang S. Orlov

Points de Maison : : N/A
Messages : 87

I'd give anything to be with you. Empty
MessageSujet: I'd give anything to be with you.   I'd give anything to be with you. Icon_minitimeMar 25 Aoû - 18:20


Sick of love.

Jake ouvrit un œil et regarda autour de lui. La forêt interdite était un endroit dangereux. Moins pour un lycanthrope de son âge, mais elle restait pleine de surprise, et une rencontre avec les centaures auraient éveillé des soupçons que Wolfgang n'aurait pas accepté. Le brun remonta le col de son manteau. Il était tard dans la nuit, et c'était bien pour ça qu'il était dehors. La lune à moitié éclairait la forêt, mais rares étaient les rayons qui perçaient le feuillage des hauts arbres. Un peu partout, des branches se cassaient, et Jake se sentait observer, sans vraiment savoir par qui et s'il l'était vraiment. Avançant calmement, il scrutait l'obscurité, voyant aussi bien qu'en pleine jour – ou presque. Il s'arrêta en sentant une odeur sortie de nulle part. Une acromantule? Non. Plus petit... Il n'eut pas le temps de comprendre qu'une patte velue sortait de l'obscurité, l'attaquant violemment au dos, le projetant en arrière. Jake fit un volte planté mais retomba sur ses jambes, sortant de sa poche sa baguette et se retourna, esquivant cette fois-ci l'attaque fulgurante, attrapant d'une main la patte. Un cri aigu résonna et il arqua un sourcil, grognant, et cassa d'un coup de poing la patte de l'animal qui se mit à boiter sur le côté. L'animal se dressa sur ses pattes arrière et Jake siffla entre ses crocs, grognant méchamment :

« Avada Kedavra. »

Le sort vert fusa et toucha en pleine poitrine l'animal qui n'eut pas le temps de souffrir et retomba sur le côté, inerte. Il eut un sourire satisfait mais au même moment une autre odeur le prit aux tripes. Une odeur bien connue. L'argent. Il se tourna et une balle fila. Faisant un pas sur la gauche, la balle traversa son épaule et il fit un pas en arrière, retenant un gémissement de douleur. La balle ne sortit cependant pas, et il sentit déjà le sang chaud coulait sur son torse. Il grogna et croisa le regard d'un homme habillé de noir, un sourire que trop hautain sur la bouche.

« Je savais bien que les jumelles n'étaient qu'un prétexte pour approcher le loup de la bergerie... »
« Pardon? » Jake fronça les sourcils, serrant sa baguette dans sa main.
« Ne faîtes pas les innocents. Vous n'avez rien trouver de mieux que d'attaquer Poudlard? Qu'y a t-il de si merveilleux à l'intérieur? Un peu de chair fraîche?... »

Jake arqua un sourcil. L'homme en face de lui tenait une chevrotine à argent. C'est à dire huit balles d'argent qui entrait dans le corps et ne ressortait pas, empêchant la régénération des tissus du corps lycan. Une aubaine pour le lycan qui n'avait pas fait sa patte sur un humain depuis longtemps. À croire que ça lui avait horriblement manqué. Jake regarda son adversaire et eut un sourire lupin, presque effrayant. Le chasseur leva aussitôt son arme, ne voyant qu'une silhouette informe dans la nuit alors qu'à l'inverse, le Orlov détaillait au mieux l'homme dans le noir, allant jusqu'à savoir la marque de ses chaussures ou encore le nombre de bouton de sa veste. Il eut un sourire mauvais et transplana. Le chasseur fit volte face aussitôt mais le Orlov réapparu juste derrière lui et lui planta sa baguette aussitôt dans les côtes. Cette dernière lui perça le bouton et l'homme appuya sur la gâchette avant de tomber. Les balles blésèrent les arbres et la sève commença à s'écouler sur le tronc comme son sang coulait sur sa peau, sang chaud. Il soupira et retira sa baguette du corps mort et recula de quelques pas. « Incedio corpus. » Le corps prit aussitôt feu et Jake se dirigea à nouveau vers la cabane. Il était tard maintenant, mais il savait aussi qu'elles devaient faire leur ronde, et qu'elles ne rentreraient que plus tard encore. Il sauta sur la muraille, d'un saut élégant et puissant, et se laissa retomber de l'autre côté du mur, puis d'un simple sort il ouvrit la porte et y pénétra. Une rapière s'y trouvait, magnifique... celle des jumelles, en somme. Il referma la porte derrière lui et enleva aussitôt sa veste de feutre noir ainsi que sa chemise blanche tâchée de sang. La balle était à l'intérieur, et ça faisait un mal de chien – si il pouvait le dire ainsi. Il se dirigea vers une chaise quand la porte grinça. Il serra les dents et pointa aussitôt la baguette sur la porte, plissant le nez.

Revenir en haut Aller en bas
K. & L. Staniera

K. & L. Staniera

Points de Maison : : 0/100
Messages : 23
Profession/Maison : 33

I'd give anything to be with you. Empty
MessageSujet: Re: I'd give anything to be with you.   I'd give anything to be with you. Icon_minitimeVen 28 Aoû - 18:33

La soirée s'annonçait pareille aux autres, c'est à dire assez ennuyante pour les jumelles. Faire le tour du parc et des dépendances du château pour vérifier qu'aucune créature ne s'y promenait n'était pas bien fastidieux mais prenait, même pour des lycanes, un certain temps. D'autant plus qu'il leur fallait jouer la comédie au cas où des yeux adolescents traineraient illégalement dans le château à cette heure tardive. Lheena s'ébroua en soupirant, rejetant ses longs cheveux bruns en arrière d'un geste distrait alors que Kheeva s'étira en prenant une longue inspiration. Si elles n'avaient guère d'utilité, du moins les tenaient-elles occuper ces rondes. Et puis se promener la nuit c'était toujours bien agréable. les jumelles échangèrent un sourire complice en se rapprochant pour continuer leur ronde, bras dessus-bras dessous, plus occupées à bavarder qu'à surveiller, du moins en apparence. Leurs sens étant plus développés que ceux des humains. Pour l'heure, elles débattaient encore de l'histoire des cours de soins aux créatures magiques, échangeant oralement ce que chacune percevait chez l'autre, pour l'éprouver elle-même. Quand, à la limite de leur champ de perception, une fragrance légère les fit se stopper nettes. Tout leurs sens aux aguets, elles essayaient de recapter ce parfum, cette odeur qui avait disparu aussi soudainement qu'il s'était fait sentir. Mais rien, rien ne revenait chatouiller leur nez. Peut être l'avait-elle rêver, après tout... Et puis d'un coup à nouveau la revoilà ! Les odeurs nocturnes du parc avaient beau parasiter quelque peu leur odorat, c'était bien là, à la lisière de la forêt interdite. C'était tout une foule de sensations et de sentiments qui ressurgirent d'un seul coup en elles, les emportant enivrées dans leurs souvenirs. Le vent changea de direction, faisant disparaitre de nouveau l'odeur fugitive mais cette fois-ci elles en étaient sur, et elle se rapprochait. S'accrochant l'une à l'autre, les deux sœurs se mirent à sautiller sur place, se serrant dans leurs bras en laissant éclater leur joie, on les aurait cru folles si on les avaient trouvées à cet instant aussi excitées sans raison apparentes. Puis d'un coup elles se figèrent angoissées, il y avait dans l'air une lointaine odeur de sang et celle métallique, écœurante, de l'argent.

Oubliant toute retenue, maudissant les observateurs cachés, elles coururent à leur cabane à en perdre haleine, sans prendre garde à la vitesse trop grande pour être celle d'un humain, ou aux obstacles encombrants qu'elles franchissaient sans y prendre garde. Même ainsi il leur fallut quelques minutes pour parvenir à la petite cabane où, reprenant rapidement leur souffle, elles reprirent également leurs moyens. Humant l'air les deux lycanes secouèrent la tête de frustration, l'odeur du sang noyait presque celles de l'argent et l'odeur familière. Impossible de savoir s'il était seul ou non, s'il y avait un quelconque danger ou autre chose. Leur odeur et celle du sang, sous l'action de la légère brise changeante de ce soir, avait former un maelström indéchiffrable. Elles ne prirent pas même le temps d'étudier le chemin, trop agitées à l'idée qu'il lui soit arrivé quoique ce soit. Lheena fut plus rapide que Kheeva de quelques secondes seulement, atteignant la porte la première, l'ouvrant à la volée.

Il était là face à elle, comme s'il n'avait pas changé, comme s'il ne les avaient pas quitter pendant toutes ces années, elle pouvait sentir Kheeva dans son dos sur le pas de la porte qui le regardait pareillement. Les sœurs ne prirent même pas garde à la baguette brandie, un sourire de joie folle sur les lèvres, les yeux légèrement humides, puis les odeurs revinrent agresser leurs nez. Elles remarquèrent ensuite la veste à terre, puis la chemise tachée de sang, la baguette qui s'abaissait, le bras, au bout du bras l'épaule et le sang qui en coulait le long de son torse pour tacher son pantalon et former une petite flaque à son pied.

Jake !!!

Le cri avait jaillit, étranglé, de deux gorges en même temps, tout à la fois mélange de joie et d'angoisse
Revenir en haut Aller en bas
 
I'd give anything to be with you.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATTENTION - CLIQUEZ ICI :: ... et ses alentours. :: le domaine du garde-chasse. :: la cabane du garde-chasse.-
Sauter vers: