ATTENTION - CLIQUEZ ICI
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
ATTENTION - CLIQUEZ ICI


 
AccueilAccueil  WELCOME!WELCOME!  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Support Téléphone Voiture à Fente ...
Voir le deal
12.99 €

 

 (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito.

Aller en bas 
AuteurMessage
K. & L. Staniera

K. & L. Staniera

Points de Maison : : 0/100
Messages : 23
Profession/Maison : 33

(v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Empty
MessageSujet: (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito.   (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Icon_minitimeMer 12 Aoû - 23:58



OO1. Si quelqu'un sait ton nom, il a une arme contre toi.


(v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Terrifiedbysupmaite


    NOM : Staniera, ce qui en italien signifie étrangère, ce dont elle se sont toujours considérées.
    PRENOM(S) : Kheeva et Lheena, deux prénoms inventés sans signification particulière.
    AGE : Officiellement les jumelles ont vingt-huit ans, en réalité elles sont nées dans le début du XVème siècle et sont âgées d'environ 570 à 600 ans, la date exacte leur est sortie de la tête.
    ORIGINE(S) : Leur origine exacte est inconnue, mais à les regarder elles sont incontestablement européennes et se présentent souvent comme étant Italiennes.
    PROFESSION : Elles officient toute deux comme garde-chasse à Poudlard, sous la responsabilité et la surveillance étroite de Phyllis O'Maclagen, la professeur de potions et Abaddon Van Hellsing, le professeur de sortilège.
    ETAT CIVIL : Jusqu'à présent on ne leur connaît aucun amant ou relation stable, mais après tout qui iraient s'enticher de deux louves incapables de se contrôler ?


OO2. Nous avons les moyens de vous faire parler.


    Quelle forme prend votre Epouvantard ? Pour chacune des deux soeurs, l'épouvantard prendra l'apparence de sa jumelle en train d'agoniser dans une mare de sang.
    Que verriez-vous dans le Miroir du Risèd ? Depuis leur apprentissage à l'aube de leur seconde naissance, les deux soeurs n'ont eu de cesse de vouloir prouver aux sang purs qu'elles valaient au moins aussi bien qu'eux. Le miroir leur renvoi l'image de la concrétisation de ce leit-motiv.
    Où transplaneriez-vous si vous en aviez la possibilité ? Partout et nul part au gré de leurs envies. Elles ont déjà parcouru le monde dans tout les sens depuis longtemps mais à chaque fois, une nouveauté.
    Quelle forme prend votre Patronus ? Les sœurs possèdent toutes deux le même patronus à peu de chose près : une sorte de mustelidé. Pour Kheeva, il s'agit d'une loutre, alors que pour Lheena, il se rapproche davantage d'une martre.
    Quel est votre sortilège favori ? Aucun en particulier, la métamorphose les aident amplement tout en leur compliquant suffisamment la vie pour qu'elles usent et abusent de magie en tout sens, pour elles à chaque serrure, sa clé...
    Quel est celui qui vous terrifie le plus ? Les sortilèges d'entrave, quelqu'ils puissent être. La très mauvaise expérience qu'elles en ont faite à l'aube de leur seconde vie les à durablement marquées et seul leur adoration et leur amour pour Orlov, les a convaincues de se laisser passer un collier autour du cou à l'entrée de Poudlard.
    Qu’avez-vous ressenti en entrant à Poudlard ? Un mélange de sentiment assez contradictoire, de curiosité et de répulsion, à laquelle se mêlent la méfiance, la suspiscion et le mal-être. Bref elles se sont résignées à la situation.
    Quelle forme de magie vous attire le plus ? Les formes de magie ayant culturellement trait au folklore de la nature et des cultes lunaires anciens, c'est une sorte de fascination pour elles.
    Appréciez-vous la discipline ? Fort peu bien qu'elles s'y plient, souvent à regret, parfois par simple adoration.
    Quelle est la pureté de votre sang ? Ce sont des sorcières mordues, nées parmi le peuple. A tout point de vue ce sont des sang impurs.


OO3. Vous ! Oui, vous ! Quoi moi ?


    PSEUDONYME, PRENOM : Cat'
    AGE : Euh, c'est une question physiologique ou psychologique ?
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? QU’EN PENSEZ-VOUS ? : J'sais pas on m'a lancé dans un affreux machin publicitaire àtendance bugatif un soir, j'ai bugé comme pas permis et me voilà. '-'
    LE MOT DE LA FIN ? : Sha ça va être ta fête ! è_é




Dernière édition par K. & L. Staniera le Lun 17 Aoû - 23:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
K. & L. Staniera

K. & L. Staniera

Points de Maison : : 0/100
Messages : 23
Profession/Maison : 33

(v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Empty
MessageSujet: Re: (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito.   (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Icon_minitimeJeu 13 Aoû - 0:00


OO4. L'histoire nous façonne, les souvenirs nous construisent.



    Anno di grazia 1432, Republica di Venezia.

    Le soleil se levait à peine sur la campagne du sud de l'Italie, dévoilant aux regards la misère de l'époque. Dans le lointain, les clochers avaient sonnés les Mâtines depuis quelques heures, annonçant une nouvelle journée de labeur pour les serfs. Une nouvelle journée à fuir. Mais pas cette fois. Les rayons solaires remontaient le long de la vallée, dévoilant peu à peu les arbres et le relief, les pieds nus et sales d'un petit corps gris de poussière, puis le second, tout deux prostrés dans la boue rougeâtre et collante qui s'était formée autour du troisième corps, nu lui aussi. N'importe quel bonne gens ayant posé les yeux sur la scène s'en serait détourné pour échapper aux yeux morts et accusateur du jeune homme, rendu non moins terrible par l'état de sa gorge, qui béait, déchiquetée. Les deux petites semblaient en meilleur état, du moins ne portaient-elles que des traces de morsures, certes profondes, mais non fatales. L'œuvre de quelques meutes de chiens sauvages ou de loups assurément. Il semblait pourtant que toute vie n'avait pas encore désertée le corps d'une des deux fillettes, celle-ci frémissant légèrement sous la caresse du soleil matinal. Le bruit sourd des sabots sur la terre battue tira la seconde de sa torpeur, la faisant ouvrir un œil fou et hagard en direction des vagues silhouettes qui les encadraient du haut de leurs destriers. Un échange très lointain, désarticulé s'ensuivit entre les cavaliers, puis une main énorme s'empressa de soulever la gamine du sol pour la hisser en selle. Le temps juste de voir sa sœur subir pareil sort, avant de retomber de nouveau dans l'inconscience. Aujourd'hui, la fuite semblait devoir se finir. Définitivement.

    Alcuni tempi più tardi, in un luogo segreto...

    Les deux enfants se tenaient droites, serrée l'une contre l'autre comme pour se protéger, malgré tout une sorte de défi transparaissait de leur attitude, tout en elle évoquait la méfiance que leur inspirait l'assemblée d'inconnus qui les encerclaient. Beaucoup de regards en coin, de chuchotements. Beaucoup de mot prononcés dans des langues dont les deux enfants n'avaient jamais entendu parler. La foule, la foule trop curieuse. Trop nombreuse, Kheeva j'ai peur, les petites jumelles se rapprochent davantage encore l'une de l'autre alors que se lève le grand homme à la tignasse brune en bataille. L'autre homme derrière elles, Vitaly, les empêchent de reculer. L'homme qui les a ramassées, à qui malgré elles, elles se sont raccrochées. Il ne semble pas s'inquiéter ou manifester la moindre tension, alors imperceptiblement les deux petites se décrispent un peu quand l'autre inconnu s'agenouille pour se mettre à leur hauteur. Son visage franc et son air doux est tranquillisant, mais peut être c'est un piège ? Une façade ? Il nous frappera lui aussi Lheena, il nous tordra le poignet et nous brisera les doigts. Il est comme lui, il nous fera mal s'il le veut. S'il le peut. Tu crois ? Regarde le, il est pareil. Il n'a pas les mêmes yeux... Lui aussi nous regardaient comme ça au début, vois ce qu'il nous a fait. Non, non, plus de coups, plus de coups Kheeva, partons... Ils sont tous comme lui, comme nous maintenant, on ne peut lui faire confiance. Alors partons, partons... Le cavalier sombre, le loup derrière nous. Vitaly. Plus tard, restons un peu. Sur nos gardes. On ne peut pas leur faire confiance. On ne doit pas. Regarde ! Il lève déjà sa main ! Sa main sur nous, nous frappez ! Le dos rond, la tête baissée pour se protéger, les deux petites se tassent et se crispent, prête à recevoir la correction qui ne tardera pas. Pourtant la main, sa main qui se pose tour à tour sur leur tête pour les ébouriffer, les surprend,les choquent plus que les coups. C'est pas normal. Pourquoi ? Pourquoi ne les bat-il pas ?

    "_ Voilà deux petites choses... Seigneur, je n'aurais jamais imaginé que deux jumelles puissent survivre à une morsure... " L'homme a un sourire sur le bout des lèvres, un sourire chaleureux, paternel presque. "...Vous êtes si petites... mais, qu'importe.
    _ ..., ...
    _ ... Je suis Wolfgang Orlov, alpha de la Meute et Seigneur de tous les lycanthropes existants. Regardez moi..." Sa voix est grave et chaude, magnétique. "Vous avez tué votre alpha et ceci est un crime grave, une faute impardonnable même, pour notre société. Mais en l'occurrence et au vu de la situation présente, il serait injuste tout autant qu'absurde de vous en portez préjudice. Vous avez fait le bon choix : vous défendre comme il se doit et abattre un traître à la Meute. Le passé est le passé, et nul ici ne songera à vous en faire reproche sans s'exposer à des représailles conscéquentes, car aujourd'hui une nouvelle vie s'offre à vous.
    _ ..., ...
    _ Ceci... "dit-il en étendant sa main vers la foule. "...est votre nouvelle famille, votre clan, tous seront là pour vous aidez et vous soutenir. Ils seront là quand vous serez seules, ils se chargeront de votre éducation, de votre intégration, de tout cela, car vous faite partie de la Meute. Vitaly, mon fils," il désigne cette fois l'homme derrière elles. "sera votre guide dans cette nouvelle vie." Il pose alors ses larges mains sur leur tête." N'oubliez jamais que, où que vous êtes, où que vous soyez, quoi que vous fassiez, je le saurais, car je suis votre père, et que vous êtes mes filles."





    21 giugno 2009, in un luogo tenuto segreto...

    Cela faisait si longtemps. Trop peut être ? Oui sûrement. Elles avaient tant de souvenirs lié à cet endroit, même en parcourant le monde, on laisse toujours une petite partie de son âme dans un endroit bien précis, un endroit qu'on pourrait appeler "chez soi", un endroit qui pour les deux sœurs se trouvait être ce manoir. Cela faisait pas loin de deux siècles qu'elles n'avaient pas remis les pattes ici, et il fallait bien l'avouer, elles revenaient sur les lieux de leur enfance avec une pointe de nostalgie. Toutes absorbées par leurs souvenirs, les deux lycanes oublièrent presque le motif de leur visite, déambulant rêveusement dans la grande pièce en se lançant des regards complices face aux souvenirs qui remontaient d'eux mêmes. Vitaly, Jake, Wolfgang, les autres louveteaux, Jake à nouveau, Wolfgang & Vitaly. Les petites histoires d'enfance, les jeux, les bagarres, les plaisanteries, parfois voilant à peine le mépris de certains. Orlov avait beau les avoirs accueillies comme ses filles au sein de la Meute, elles n'étaient que des mordues. Chose qu'apparemment certains plaçait bien avant la moindre considération, peu importe vos talents ou votre charme, vous aurez beau faire, on vous considérera toujours avec cette nuance de mépris qu'on éprouve pour un être supposé inférieur. C'est un peu ce qui les avaient motivées à prendre le large et très tôt, à parcourir le monde. A moins que ce ne fut motivé que par la simple curiosité. Un bruissement de pas sur les précieux tapis suivit d'un raclement de gorge discret les tira de leurs pensées, les faisant se retourner devant le maître incontesté et incontestable de la Meute, Wolfgang Orlov en personne. Avec un bel ensemble les jumelles firent une révérence à l'ancienne, habitude héritée du moyen-âge qui les avait vu naître. Puis échangeant un rapide coup d'œil plein de malice, elles se jetèrent dans ses bras avec effusion, tout à leur joie de retrouver celui qu'elle considérait presque comme leur grand père.

    "_ Seigneur Wolfgang c'est...
    _... si bon de...
    _... vous revoir ! Cela faisait...
    _... si longtemps !"

    Les yeux des jumelles, d'ordinaire si posées, presque retenues, débordaient d'une sorte d'adoration qu'on pourrait presque assimiler à de la folie. Et peut être était-ce bien de la folie qu'il y avait dans leurs regards, le genre de folie qui fait qu'une personne irait jusqu'à sacrifier sa vie si on le lui demandait.

    "_Mes enfants, c'est bon de vous retrouver en aussi grande forme, on m'a rapporté que vous n'êtes pas restées bien tranquille de votre côté, que vous auriez eu encore la bougeotte c'est dernier temps ? Comment ce porte le monde ?" S'enquit-il. Non pas qu'il l'ignorait, Wolfgang était toujours au courant de tout, mais il aimait recueillir les impressions des autres. "J'ai été navré d'apprendre pour le petit, Lheena.
    _Merci...
    _...vous n'avez pas changé...
    _... mais je vous voyais...
    _...plus grand...
    _... ou alors c'est nous...
    _... qui avons grandit." Avec un sourire malicieux les deux sœurs se lancèrent un regard complice, elles étaient si proche que les phrases de l'une, finissaient dans la bouche de l'autre. "Que dire du monde ?
    _... si ce n'est que les moldus...
    _... en oublient toujours davantage...
    _... il est étrange...
    _... mais distrayant...
    _... de se voir traiter de mythe moyen-âgeux.
    _ Mais ça rend la lune plus dangereuse pour nous.
    _ Oui, plus, moldus comme sorciers se méfient davantage...
    _... quand l'un des leurs disparaît subitement. Chasser devient...
    _... une gageure pour nous. Si seulement nous étions nées ainsi...
    _... si seulement..." Kheeva poussa un soupir résignée, c'était un sujet qui leur revenait fréquemment, elles avaient beau savoir qu'ils n'y avaient rien à faire, elles ne pouvaient s'empêcher de penser que leur vie aurait été tellement plus simple. Tellement plus simple avec le contrôle. "Est-ce que...
    _... par hasard vous auriez...
    _... de ses nouvelles ? Cela fait quelques mois que...
    _... nos chemins nous ont séparés.
    _ J'ai quelques nouvelles récentes de lui, ils vous prient toutes deux de l'excuser de vous avoir quitter si soudainement sans vous avertir, ceci est en partie ma faute, mais ne m'interrogez pas sur les motifs ceci ne doit pas être encore dévoilé.
    _ Merci seigneur." Dirent les deux jumelles, bien qu'elles n'en fussent pas ravies, elles savaient qu'Orlov avait ses raisons et qu'il ne parlerait qu'en temps utile, il leur fallait donc s'en remettre à lui, toutefois poussée par la curiosité Kheeva enchaîna. "Seigneur... en ce qui nous concernent, pourquoi cette convocation si pressante ?
    _ Oui y à t il quelque chose que nous puissions faire pour vous ?
    _ Petites curieuses... "Fit-il avec un sourire "J'ai en effet une tâche pour vous. Le temps sera bientôt venu pour la Meute, mais avant toute chose, j'ai besoin que vous remplissiez une tâche pour moi...
    _ Quoi donc seigneur ?...
    _... Dites nous, nous sommes à votre service.
    _ Ce ne sera pas une tâche particulièrement amusante... vous connaissant je pense plutôt qu'elle vous sera pénible.
    _ Peu importe,...
    _... nous ferions l'impossible...
    _... pour vous satisfaire !
    _ Avant tout comprenez, que cette tâche, vous devrez la remplir sans faire de remous, il ne faut en aucun cas que vous alertiez le monde de la magie. Je n'espère pas moins que la plus grande discrétion et la plus totale retenue pendant votre séjour.
    _ Mais où ?
    _ Où nous envoyez vous ?
    _ Et dans quel but ?
    _Patience, patience... jurez vous pouvoir faire ce que je vous demande ?
    _ Bien entendu seigneur !
    _Mh. Il m'a été difficile de le faire, mais je suis me suis arrangé à vous trouvez une place. Une place en tant que garde-chasse à l'école de sorcellerie de Poudlard, au Royaume-uni. Vous y prendrez vos nouvelles fonctions à la rentrée de septembre. Je veux que vous vous y fondiez, soyez tout ce que l'on peut attendre de vous et attendez y mes ordres sans trahir votre couverture.
    _ Mais enfin maître !
    _ Nous envoyez là bas c'est...
    _... insensé ! Les sorciers n'accepterons jamais...
    _... que des louves se trouvent en liberté dans une école !
    _ Le corps enseignant est au courant de votre nature de lycane, vous serez donc contraintes de prendre le tue-loup." Puis avec une grimace contrite. "De plus il vous faudra supporter une contrainte d'une tout autre nature. Afin d'éviter tout débordement, l'un des professeurs vous aura à sa charge sous la forme d'une entrave magique.
    _ Un collier !
    _ L'esclavage, oui !
    _ Seigneur, qu'avons nous fait pour devoir subir cette indignité ?
    _ Quelle faute nous condamne ainsi ? Vous n'attendez rien de moins de nous...
    _... que nous jouions les chiennes domestiquées et obéissantes ! Pitié seigneur !
    _ Kheeva. Lheena. N'ai-je pas votre confiance ? N'ai-je pas votre amour et votre fidélité ? Me croyez vous capable de vous condamnez à un sort pareil et de vous y abandonnez ainsi s'il m'était possible de faire autrement ?" Son ton était sévère, presque dur et fit frémir les deux sœurs qui baissèrent la tête, contrites. Voyant cela il se radoucit un peu. "Voyons mes enfants, mes filles. Ai-je jamais manqué à ma parole ? Ayez confiance, tout au plus il ne vous suffira de patienter que deux à trois mois avant de recevoir mes consignes, mais pendant ce temps s'il vous plait conformez vous aux règles des sorciers, si outrageantes soit-elles. Il sera toujours temps plus tard d'en laver l'affront. Je ne vous demande que deux à trois mois.
    _ Seigneur...
    _... vous demandez beaucoup...
    _... mais pour l'amour de vous...
    _... et pour la Meute, nous ferons...
    _... ce que vous demandez.
    _... Même si cela va à l'encontre...
    _... de ce qu'on nous a appris, de ce en quoi nous croyons.
    _ J'ai conscience de beaucoup demander, mais pour cette tâche, je ne peux me fier qu'a vous. Votre réponse ?" Les deux jeunes femmes s'entreregardèrent un instant avant de baisser la tête sur un soupir.
    "_ Nous irons à Poudlard."



Dernière édition par K. & L. Staniera le Lun 17 Aoû - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wolfgang S. Orlov

Wolfgang S. Orlov

Points de Maison : : N/A
Messages : 87

(v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Empty
MessageSujet: Re: (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito.   (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Icon_minitimeSam 15 Aoû - 14:05

    è__________é T'vas voir ça va être la fête de qui lààà!
    S'moi qui vait t'botter l'cul si tu finis pas ta fiche vite vite (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. 858688 fufufu.
Revenir en haut Aller en bas
K. & L. Staniera

K. & L. Staniera

Points de Maison : : 0/100
Messages : 23
Profession/Maison : 33

(v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Empty
MessageSujet: Re: (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito.   (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Icon_minitimeDim 16 Aoû - 21:15

J'y bosse, j'y bosse mais qu'on me laisse y bosser sans m'importuner. (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. 858688
Revenir en haut Aller en bas
Ezechkiel E. Scylence


    i was born with the wrong ascendancy, in the wrong place at the wrong time.

i was born with the wrong ascendancy, in the wrong place at the wrong time.
Ezechkiel E. Scylence

Points de Maison : : 40/100
Messages : 87
Patronus : Incapacité à en faire.
Particularité : Il t'emmerde/Surdoué.

(v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Empty
MessageSujet: Re: (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito.   (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Icon_minitimeLun 17 Aoû - 23:17



    Et je valide mes louves à moua! <3
    Bienvenue Cat, belle fiche, et bon jeu parmi nous. =)
    Je t'ajoute à ton groupe et tu peux dors et déjà RP.

    ps : n'oublie pas de demander un rang si tu en veux un Very Happy
    j'ajoute de ce pas ton patronus à la liste! et réserve ton avatar maintenant que la fiche est finie. (:


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




(v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Empty
MessageSujet: Re: (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito.   (v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
(v) Le gemmele - Sotto la luna, due cuori, uno spirito.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATTENTION - CLIQUEZ ICI :: introduis-toi dans ce monde. :: présente ton personnage. :: bienvenue parmi nous.-
Sauter vers: